C’est important le Trust Flow?

Cette mesure trouverait ses origines chez Majestic, un outil formidable qui analyse les noms de domaines et ses liens hypertextes.

On parle de métriques, dans le domaine du SEO technique: les diplômés d’écoles de commerces, les webmarketers et non initiés au SEO brut font partie de l’essentiel du public.
Les reférenceurs expérimentes utilisent ce genre d’outil avec beaucoup plus de recul, et considèrent que beaucoup de résultats demeurent indicatif.

Il est très difficile d’avoir un TF élevé si l’on n’est pas parrainé par un site internet dont le nom bénéficie un gros trust flow, tout un business s’est construit là dessus, car le but est de générer des gains, avec des ventes, notamment d’espaces publicitaires, les prix sont élevés, difficile selon nous de ne jurer que par ce dernier car il est possible d’exister sans se soucier du TF.

Seul Google décide, et il est conscient de l’artificialité de certaines configurations offsite, mais comme de grosses sommes sont en jeu, la tolérance est de mise si l’objectif pertinence est atteint.

Mais cela va changer: beaucoup de journaux mainstream n’ont cessé de revendiquer plus de subsides, parce qu’on les lit, et on les lit parce que Google nous les montre, parce qu’historiquement ils font référence, donc quel paradoxe!

Vu que les audiences sont maintenant calculables avec plus de précision, et en 360°, sur de multiples canaux, les représentations web des mainstream démontrent qu’elles n’attirent en fait pas plus d’audience que d’autres sites, qui, eux, émergent et captent très vite l’essentiel des trafics entrants pour une actu ou info donnée.

Au final, la presse mainstream est tombée dans son propre piège:
avec une audience non plus estimée d’un point de vue historique (presse papier), mais réel (Analytics) elle n’est plus en top position des SERP, et on ne la lit pas!

Oui la presse, les universités, les sites institutionnels ont une forte autorité pour les algorithmes des moteurs de recherche.

Donc que penser du TF, ou du citation flow? Faites ce que vous pouvez, vous verrez bien, mais ne tombez pas dans le piège du netlinkng, bien tentant quand on voit que cela fonctionne très bien pour ceux qui l’utilisent en tâche de fond. Aujourd’hui, en 2022, il est temps de conserver le mindset attendu par les dev de Google, et laisser les algorithmes se charger des bombers. Ils sont connus depuis longtemps, tout comme ceux qui pratiquent la vente secrète de liens sortants, backlinks, seulement Google étudie, c’est son ADN, il a besoin de comprendre pour estimer une valeur, pas pour pénaliser sans comprendre.

Total Views: 51 ,

[Pub!] Autopromotion pour on-the-web.fr: it is the web! [Formule 2022]

Ce blog existe depuis 10 ans, après plusieurs modifications il est aujourd’hui un blog et site dont le but est de mesurer la pertinence de données au sens web du terme.
Avis, dossiers, actualités, nous passons à notre mesure le web en revue afin d’apprendre toujours un peu plus, de partager nos analyses et de collecter des avis.


Internet? on the web!

Tout contenu sponsorisé sera signalé par avance au lecteur avec l’encart [Contenu sponsorisé]

Le contenu sponsorisé permet de faire vivre le web pertinent, celui qui offre une activite de référence n'échappe pas à la règle de la viabilité. Pour autant il ne s'agit pas de manœuvrer, même la tâche de fond, l'arrière cour d'une cuisine doivent offrir de la clarté quant aux méthodes determinée lors d'une strategie ce qui est le cas ici. Merci par avance pour votre attention. [fin pub]
Web

[Pub] on-the-web.fr? Le web c’est net sur l’internet!

Publiez votre contenu sur un site qui a plus de 10 ans: vous préférez acheter un nom de domaine ancien?

Nous en avons quelques dizaines à disposition, vendables via la célèbre plateforme Sedo, elle est accréditée pour ce genre de transaction.
[fin pub]


A propos de on-the-web.fr 1075 Articles
Bonjour, je suis rédacteur web et spécialiste en SEO, passionné d'informatique depuis au moins 30 ans, disons depuis l'âge de 15 ans. Ce blog a été pensé il y a dix ans, depuis le village de Pérignac 17800, en Haute Saintonge (Jonzac), il avait été imaginé à la base pour décrire son rôle, qui était de parler du web, en Français, à un moment crucial où la transformation digitale commençait à se généraliser. J'ai décidé, après avoir tenté le webmastering et le développement web, de me spécialiser plutôt dans le SEO naturel, local et global, car je sentais que l'importance de Google prenait de l'ampleur auprès du grand public souhaitant exprimer ses compétences sur internet, donc se démarquer, en étant visible autour de mots clés saisis par les internautes. La stratégie digitale pour le SEO se concentre sur un choix de mots pour lesquels on veut être trouvé. Ensuite reste à savoir quand et combien de temps on veut être vu, et puis surtout de quelle manière et dans quel but. Une fois tout cela établi reste l'incontournable: il vous faudra de la rédaction web efficace, utile, pertinente, et enfin assez visible, de manière à démultiplier vos audiences réelles et convertibles.